Skip to content

Stop Big Brother(s)?

Halte à la criminalisation des mouvements sociaux et des citoyens!
Le contrôle, électronique ou autre, n’est pas nouveau mais le 11 septembre 2001 lui a donné une nouvelle dimension…Globale et « légale ». Utilisant votre sécurité comme alibi (divers) Big Brother(s) nous surveille(nt) comme jamais!

Toutes nos actions réelles ou virtuelles sont contrôlées, analysées, mémorisées. Nos localisation, nos payements, nos déplacements (GPS,GSM,Transferts,RFID) ce qui permet à différents services d’états ou privés de savoir ce que nous mangeons, lisons, écoutons, portons,…En bref nos habitudes et nos opinions, pour ceux qui en ont encore!
Il en va de même pour l’internet, cet outil si pratique, cet espace virtuel où règne un sentiment de liberté, d’anonymat. Pourtant il n’en est rien: chacune de nos recherches, tous nos clics, téléchargements, échanges sont identifiés, scannés, analysés mémorisés à des fins privées, commerciales ou politiques. Ce via votre identifiant unique (IP), les « cookies », les logiciels non-libres que nous utilisons, ceux que nous téléchargeons à votre insu et la complicité des fournisseurs d’accès, sous le haut patronage des créateurs de la Toile: l’US Army (DARPA).

Dans les faits la Toile est une structure non démocratique où les fournisseurs et les hébergeurs privés sont maîtres, une pyramide dont l’ICANN gère le sommet, sous l’œil attentif de l’IAO. Les administrations US successives refusent obstinément de se plier aux demandes répétées de nombreux pays de transférer cette compétence à l’ONU. De plus de nouvelles législations européennes post 9-11 utilisant l’alibi du terrorisme et de la lutte contre le piratage vont définitivement cadenasser et privatiser la Toile, la rendre toujours plus coûteuse voire inaccessible via les logiciels libres.

  • Nous voulons une législation qui garantisse la neutralité de la Toile et combatte les autres menaces électroniques contre notre liberté (traçages, puces RFID, etc.).
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :